[TUTO] – Log de caches en masse avec GSAK

Une longue série, plusieurs jours de géocaching sans connexion Internet et plusieurs dizaines (voire centaines) de caches à loguer…

Il existe des solutions. Je vous propose un tutoriel pour celle que j’utilise avec GSAK.

Dans tous les cas, il y a obligatoirement des manipulations manuelles à réaliser, mais beaucoup de choses peuvent être préparées avant de se lancer.

Il faut commencer par installer GSAK (http://gsak.net/). Ce logiciel est gratuit et sans limitation pendant 21 jours, une page de pub apparaît au delà, mais ne limite aucune fonctionnalité par la suite. Vous pouvez également payer 30 € pour obtenir la version sans publicité, ce qui n’est pas excessif vue toutes les possibilités de cet outil.

Pour découvrir GSAK, je vous propose un tutoriel général pour débuter avec GSAK.

Si vous ne voulez utiliser GSAK que pour les logs de masse, alors c’est parti :

Avant de commencer, il faut vous identifier dans GSAK (pour faire le lien entre GSAK et votre profil sur le site geocaching.com).

Ensuite, la première étape consiste à créer une base de données avec les caches à loguer. C’est une des étape manuelle obligatoire…

Création de la base

Donnez lui un nom, sans changer les autres paramètres.

Nommer la base

Il faut maintenant ajouter les caches à loguer.

Pour les longues séries, les events… le propriétaire des caches propose un fichier GPX, ce qui facilite grandement les choses pour cette étape. Contactez le poseur si ce fichier n’est pas disponible sur la fiche, il en a surement un de disponible. Sinon, il faudra entrer les caches à la main !

Pour cela, regarder mon tutoriel sur l’importation des caches dans GSAK, il existe plusieurs moyens de faire.

Un fois que vos caches sont dans GSAK, vous devriez avoir une vue qui ressemble à cela :

03

Ne pas tenir compte des différences de présentation, j’ai modifié quelques colonnes pour une utilisation personnelle (menu Affichage – Ajouter/enlever une colonne).

ASSUREZ-VOUS QUE VOUS N’AVEZ DANS CETTE LISTE QUE LES CACHES SUR LESQUELLES VOUS VOULEZ PUBLIER UN FOUND IT !

Passons aux choses sérieuses :

04

Avant de se lancer dans la publication des logs, il faut passer par une étape obligatoire : créer un modèle de texte pour le log à afficher sur la fiche geocaching.com

modèle

Cliquez sur MODÈLES pour afficher cette page :

found it

Utilisez le premier menu déroulant pour mettre TROUVÉE.

Ensuite, tapez votre texte qui apparaîtra sur toutes les caches que vous aurez publiées avec cette procédure.

Vous pouvez insérer des « balises » (compteurs, nom du poseur…), des smileys, changer la police de caractère, la couleur du texte… Vous êtes libre !

Validez par OK.

NOTE : Pour les utilisateurs de GPS Garmin qui importent les caches directement de leur GPS, pensez également à faire un modèle de texte pour les caches non trouvée (DNF).

Maintenant, il faut importer les caches à loguer dans l’outil de publication :

07 08

Cliquez sur le bouton IMPORT, puis sélectionnez l’option DU FILTRE.


LE PARAGRAPHE EN ITALIQUE CI-DESSOUS S’ADRESSE AUX POSSESSEURS DE GPS GARMIN

Si vous utilisez votre GPS Garmin (un eTrex 30 dans mon cas) pour « loguer » en Found It vos caches lors de vos sorties, vous pouvez le brancher (attendre quand même qu’il s’allume et que vous le voyez dans votre explorateur de fichiers Windows) et sélectionner l’option DU GPS.

GSAK rapatrie alors tous vos Found It (depuis le dernier import) marqués avec le GPS Garmin (qui sont stockés dans le fichier geocache_visits.txt du répertoire x:\garmin\) directement dans la vue suivante, avec toutes les infos (nom de la cache, code GC, date et heure du log (pensez à vérifier que votre GPS se met à l’heure automatiquement)), il n’y a plus qu’à saisir un petit texte pour personnaliser le log, voir plus bas.

Pour ceux qui n’utilisent pas (encore) cette fonction, voici comment faire :

Sélectionnez une cache à découvrir. Une fois que vous l’avez trouvée, cliquez sur le bouton MENU du GPS (celui en bas à gauche sur la gamme eTrex) pour faire apparaître le menu de la cache, puis dans l’ordre, cliquez sur :

192     196     201

La cache disparaîtra de votre liste et sera marquée en trouvée, prête à être importée dans GSAK !

Merci Biquidou pour m'avoir permis de découvrir cette fonctionnalité.

Vous pouvez maintenant sélectionner toutes les caches avec les touches CTRL + A (la liste des caches change de couleur) et ensuite cliquez en bas à gauche sur MODIFIER et mettre les options comme indiqué :

tuto
Cliquez sur l’image pour agrandir

La colonne TYPE DE LOG indique maintenant TROUVÉE (ou DNF, pensez bien à créer un modèle pour les logs DNF) et vos TB / GC (voir le paragraphe plus bas) qui seront ajoutés (en transit ou déposés) au log.

NOTE : Pour ajouter une ou des photos à votre log, il faudra le faire manuellement pour chaque cache concernée, voir le paragraphe correspondant plus bas.

tuto2
Cliquez sur l’image pour agrandir

NOTE : L’ordre est par défaut classé par la date et l’heure de publication qui est importée directement à partir du GPS, au moment où vous avez déclaré la cache trouvée (ou DNF). Il est possible de changer cet ordre et ces informations, voir le paragraphe suivant.


Vous arrivez à cette vue :

09

Vous pouvez choisir l’ordre de publication de chaque cache en les déplaçant grâce aux boutons +HAUT ou -BAS.

Une fois que votre ordre est correct, il faut maintenant ouvrir chaque cache et y appliquer le modèle défini précédemment. Double cliquez sur la première cache de la liste :

cliquez sur la photo pour l'agrandir
cliquez sur la photo pour l’agrandir

Les informations à rentrer (opération à faire pour chaque cache de la liste) :

OBLIGATOIRES :

  1. Mettre le statut en TROUVÉE (inutile si vous avez importé du GPS)
  2. Changer la date du found it, si besoin (pas utile mais possible si vous avez importé du GPS)
  3. Changer l’heure du found it, si besoin  (pas utile mais possible si vous avez importé du GPS)
  4. Cliquez sur le bouton MODÈLE pour insérer le texte que vous aurez défini plus haut (il s’affiche automatiquement dans la fenêtre du texte de log (que vous pouvez encore modifier ici))

OPTIONNELLES :

  • Ajouter un point favori à cette cache (membre premium uniquement)
  • Mettre que vous êtes PAT (Premier A Trouver, ou FTF en anglais)
  • Faire transiter, ou déposer vos TB / GC dans cette cache (voir paragraphe suivant)
  • Ajouter une ou plusieurs photos dans votre log (suivez les instructions qui s’affichent).

Avant de cliquer sur OK (pour revenir à la liste) ou sur PROCHAIN (pour passer directement à la cache suivante), vous pouvez cliquer sur PRÉVISUALISATION pour voir le résultat qui sera publié sur la fiche geocaching.com

prévisu

FAIRE TRANSITER (OU DÉPOSER) des TB / GC

Cliquez sur le bouton TRAÇABLES (GSAK contacte le site GC.com pour connaître votre inventaire) et avec un clic droit sur chaque TB/GC, sélectionnez VISITER TOUS (pour que sur chaque found it, vos TB/GC transitent par cette cache), ou sélectionnez DÉPOSER pour celui ou ceux que vous voulez déposer dans cette cache.

tb

Quand toutes vos caches ont été éditées, TB/GC inscrits (ou déposés) et photos ajoutées, vous revenez à cette page en cliquant sur OK :

13

Il est maintenant temps de lancer la publication.

Vous pouvez choisir de ne publier que quelques caches, en maintenant appuyée la touche CTRL et en cliquant sur les caches que vous voulez sélectionner.

AVANT DE CLIQUER SUR LE BOUTON TOUT PUBLIER, JE VOUS CONSEILLE FORTEMENT DE NE PUBLIER QU’UNE SEULE CACHE AFIN DE VOIR SI LE RÉSULTAT VOUS CONVIENT.

Si tout est OK de votre côté, vous pouvez alors cliquer sur TOUT PUBLIER. Cette opération est plutôt longue et dépend du nombre de caches dans la liste, du nombres de TB/GC dans votre inventaire (si vous décidez de les associer à vos logs), ainsi que du nombre de photos que vous ajoutez à vos logs.

N’hésitez pas à me contacter si vous avez des questions.

Publicités

11 réflexions sur “[TUTO] – Log de caches en masse avec GSAK

  1. Bravo pour ce tuto j’utilise gsak depuis 4 ans et je ne connaissais pas cette partie là.
    Je vais reprendre pas à pas et tester

    J'aime

  2. Bonjour Bruno,

    Super Tuto !!! Clair, précis et concis…

    Juste une suggestion, peut être à ajouter, pour les utilisateurs d’un GPS Garmin (ce qui semble être ton cas)…
    Si tu utilises la fonction « Tentat. connexion » sur ton eTrex 30, tu as un fichier de notes de terrain au format date_heure_geocache_visits.txt dans le répertoire Garmin de ton GPS.
    Dans GSAK, si tu fais « Import / Du GPS » les champs Ordre, Statut, Date, Heure et Notes sont renseignés automatiquement avec les info saisies dans ton GPS sur le terrain.
    Ceci évite de prendre des notes papier lors d’une longue sortie et/ou d’un power trail afin de ne louper aucune cache.
    Il faut juste penser à supprimer ce fichier du GPS afin d’éviter les doubles imports.
    Mais GSAK peut le faire automatiquement en configurant une fois l’onglet « Paramètres » du menu « Publier des Logs ».
    Tout se passe dans la section « Traiter à partir d’un GPS/fichier », notamment la suppression et l’archivage du fichier dans un répertoire de ton ordi.
    A ta disposition si besoin de plus d’explications.

    Cordialement,
    Gérard (Biquidou@gmail.com)

    J'aime

    1. Bonjour et merci pour la suggestion. C’est vrai que je ne fais que rarement des longues séries ou event, donc je ne connaissais pas cette possibilité.
      J’ai travaillé un peu dessus hier suite à une demande d’amis, et je vais modifier un peu le tuto pour les utilisateurs de GPS Garmin pour effectivement retrouver et importer facilement les caches qui auront été marquées comme trouvées avec le GPS.
      Par contre, suivant l’importation des caches dans le GPS (surement avec un fichier GPX généré par GSAK), ce n’est pas le code GC qui apparaît dans le fichier geocaches_visits.txt, mais le nom abrégé (8 caractères), ce qui rend l’importation un peu inutile dans ce cas, à moins que GSAK ne fasse le lien avec la cache qui se trouve dans une des base de données de GSAK.
      Merci. A suivre.

      J'aime

    2. Et voilà, fonctionnalité testée et approuvée. J’ai ajouté un paragraphe sur ce point. Par contre, le fichier geocache_visits.txt a été effacé automatiquement après l’import, ce qui est plutôt bien pour éviter les publications de logs en double.

      J'aime

  3. Bonjour,

    Merci beaucoup pour ce super tuto qui m’a permis de loguer des caches comme jamais 🙂
    J’ai une petite question supplémentaire car je suis confronté au problème du powertrail.
    En effet, j’ai effectué la D400 avec des amis et je me retrouve avec 455 caches à loguer.
    A ce stade, passer sur chacune des caches pour y appliquer le modèle, la date et le statut « trouvée » va être particulièrement long. Y aurait-il une possibilité d’appliquer ces données à toutes les caches sélectionnées svp ?
    J’ai cherché un peu du côté des macros mais n’est rien trouvé 😦

    Merci beaucoup.

    Géocachement.

    Philomenal.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s